Lire plus tard pour se décharger mentalement

Marien / le 18 janvier 2021

Si vous êtes comme moi, il doit vous arriver régulièrement de commencer à lire un article, qui vous renvoie ensuite vers deux autres articles, qui […]. Au mieux, il est maintenant minuit dix, bonjour comment vous allez être fatigué‧e après ! Au pire, vous stockez ces liens depuis des années dans des onglets ouverts dans un coin. Ça s’accumule de telle sorte que vous craignez le crash qui vous fera tout perdre (ne vous faites pas d’illusions, ça arrivera 😈).

C’est là que les signets de Flus entrent en jeu. Il s’agit d’une collection qui vous est propre dans laquelle vous pouvez placer tous les liens qu’on vous envoie. Inutile de les lire immédiatement, les signets vous permettent de les garder au chaud pour plus tard. Dans cet article je vous explique deux manières possibles de placer ces liens dans vos signets.

Capture d’écran de la page des signets contenant 3 liens affichés avec leur illustration.

Mettre un lien de côté manuellement

Si ce n’est pas déjà fait, il va falloir vous créer un compte Flus. À la fin de la phase d’introduction, vous arrivez dans votre journal : j’en parlerai dans un futur article. Pour l’instant, rendez-vous directement dans l’onglet « Signets » et cliquez sur « Ajouter un lien ».

Une fenêtre s’ouvre, vous demandant une URL. Il s’agit simplement de l’adresse Web à laquelle on trouve le contenu. Imaginons par exemple que l’on vous ait envoyé un lien vers cet article du Framablog et que vous souhaitez l’ajouter à vos signets. Lorsque vous aurez cliqué sur le lien, l’URL de l’article se trouvera en haut de votre navigateur. Vous pouvez la copier puis, dans Flus, la coller dans le champ correspondant.

Vous trouverez l’URL généralement en haut de votre navigateur. Selon les navigateurs, elle peut apparaître plus ou moins tronquée.

Une fois cela fait, validez en cliquant sur « Ajouter le lien ». Flus se charge alors de récupérer les informations concernant l’article (son titre, son image d’illustration) et va estimer un temps de lecture. En revenant dans vos signets, vous verrez que le lien est présent.

Utiliser l’extension navigateur

Il existe une manière plus rapide d’ajouter un lien à vos signets et qui ne demande pas de connaître le principe d’URL. Il s’agit de l’extension navigateur. Elle est disponible sur ordinateur dans les stores de Firefox et Chrome.

Une fois installée, l’icône de Flus apparait en haut de votre navigateur. Lorsque vous vous trouvez sur un article que vous voulez mettre de côté, cliquez sur l’icône, puis sur « Ajouter aux signets ». S’il s’y trouve déjà, l’extension vous le signalera.

Il suffit de deux clics pour ajouter un article à vos signets.

Tant que l’extension est ouverte, vous pouvez cliquer sur l’icône en forme de marque-page : c’est un raccourci qui vous amènera directement à vos signets. Vous pouvez vérifier que le lien s’y trouve effectivement.

Conclusion

Les signets sont là pour vous décharger de votre propre injonction à lire les articles immédiatement. Pour ma part, je place systématiquement tous les liens qu’on me partage dans les signets et ferme l’onglet dans la foulée. Je préfère dédier un temps de lecture à heure fixe (par exemple entre 12h et 14h, ou en soirée après le boulot). C’est une manière de ne pas se laisser happer par l’information.

Je conseille de privilégier l’extension pour cela : c’est le moyen le plus simple et rapide. C’est la première barrière que je propose avec Flus pour protéger votre attention en ligne.

retourner au carnet