Standards ouverts

Marien / le 03 septembre 2019

En basant mon service de suivi de l’actualité sur FreshRSS, je fais le choix de technologies standardisées et ouvertes, à savoir les formats RSS et Atom. Ce choix n’est pas anodin.

Déjà parce qu’il traduit une vision de la société numérique qui est la mienne et que je défends. RSS et Atom sont de formidables portes d’entrée sur les blogs et les sites d’actualités en permettant d’accéder aux listes des articles sous des formats connus (ce sont des standards libres et documentés), répandus (on en trouve partout), ouverts (pas besoin de système d’authentification) et neutres (aucun filtre n’est appliqué dessus par un tiers). Chacun·e peut construire un outil qui ira « consommer » un flux RSS d’une manière différente de celle de son ou sa voisine, selon ses propres besoins.

En construisant Flus, j’espère également montrer que l’on peut vivre d’un service autour de l’actualité qui ne se base pas sur la captation et la manipulation des données. Je me pose fondamentalement en opposition des plateformes telles que Facebook et Twitter qui, sous couvert d’« expérience utilisateur améliorée », enferment leurs utilisateurs et utilisatrices dans des bulles créées par des intelligences plus qu’artificielles. Je crois que la transparence des algorithmes est fondamentale pour ne pas se sentir manipulé·e (à défaut de l’être).

Ces choix rendent évidemment mon entreprise plus fragile puisque je ne peux pas enfermer mes utilisateurs et utilisatrices dans un énorme silo. Mais je crois que c’est surtout l’assurance que je ferai toujours de mon mieux pour construire un service honnête, véritablement au service de ma clientèle.

Je suis convaincu que le web s’est démocratisé essentiellement grâce à ses fondations ouvertes. Flus se placera dans cette lignée et fera de son mieux pour redorer le blason de ces technologies (RSS et Atom, vous avez suivi) que certains disent sur le déclin. Il me semble qu’il s’agit de briques fondamentales pour un web en bonne santé.


Point d’étape sur l’ouverture du service : j’ai rendez-vous avec la CCI ce jeudi 5 septembre pour faire le point. Cela devrait me débloquer quelques points administratifs et me permettra d’y voir plus clair quant à la suite des évènements.

retourner au carnet