Tarification : viser juste

Marien / le 10 septembre 2019

J’avais annoncé sur mon blog personnel que je voulais être transparent concernant le choix de la tarification pour Flus. J’ai désormais eu les regards extérieurs que je souhaitais sur mes prévisions et je peux donc arrêter les prix :

  • un abonnement à 3 € par mois ;
  • un abonnement à 30 € par an (soit 2 mois gratuits) ;
  • la période d’essai sera d’un mois.

Une large majorité de personnes ayant répondues à mon sondage privilégiait un abonnement à 1 ou 2 € par mois (plus de 50 %). J’ai longuement hésité à faire le choix du 2 € mais plusieurs arguments m’ont fait préférer augmenter d’un euro.

Calcul d’un objectif de chiffre d’affaires

Les charges, tout d’abord, ne sont pas bien élevées. Il faut compter le coût mensuel des serveurs, les frais des prestataires pour le paiement, les coûts de la banque, de la mutuelle et d’une assurance. Comptez pour tout ça entre 200 et 300 € par mois ; il s’agira de mes dépenses principales. On peut également ajouter les différentes cotisations et taxes, mais je bénéficierai d’aides importantes la première année et le cumul ne devrait s’élever à guère plus de 200 € sur l’année. Je n’ai pas compté l’impôt sur le revenu dans cette équation : ajoutez quand même environ 1 000 €. Bien sûr tout cela est en fonction de mon chiffre d’affaires (CA) donc je pourrais avoir à débourser plus, mais il s’agira alors d’un « bon » problème.

Je prévois également deux dépenses importantes pour la première année : la création d’un logo et l’achat d’un ordinateur portable (2 500 € pour l’ensemble, c’est un peu gonflé mais pas tant).

Enfin, je vise une rémunération de 3 500 € la première année. C’est très peu mais je bénéficierai encore des aides Pôle Emploi qui viendront compenser en partie.

Tous ces chiffres additionnés m’amènent à un CA d’environ 10 000 € à réaliser la première année tout en ayant un résultat positif. J’aime bien : c’est rond, facile à retenir et ça semble atteignable.

Calcul d’un objectif de clientèle

10 000 € de CA, ça correspond à quoi en termes de clients ? Pour mes calculs, j’ai fait deux hypothèses :

  1. 60 % des personnes privilégieront l’abonnement mensuel contre 40 % l’annuel (cette répartition est tirée des réponses à mon questionnaire) ;
  2. la croissance sera linéaire tout au long de l’année (là c’est très théorique, mais ça simplifie grandement les calculs).

L’application de quelques formules de math pas forcément très compliquées mais suffisamment pour que je m’y arrache quelques cheveux me donne les répartitions suivantes en fonction du prix de l’abonnement. Notez que lorsque je parle de « +5 nouveaux abonnements par mois », il faut comprendre que le nombre de nouveaux abonnements augmente de 5 chaque mois (donc +5 le premier mois, +10 le second mois, +15, etc.)

Abonnements 1 € mensuel – 10 € annuel :

  • +13 nouveaux abonnements mensuels par mois
  • +9 nouveaux abonnements annuels par mois
  • soit un total d’environ 1 500 client·es à la fin de l’année

Abonnements 2 € mensuel – 20 € annuel :

  • +7 nouveaux abonnements mensuels par mois
  • +5 nouveaux abonnements annuels par mois
  • soit un total d’environ 800 client·es à la fin de l’année

Abonnements 3 € mensuel – 30 € annuel :

  • +5 nouveaux abonnements mensuels par mois
  • +3 nouveaux abonnements annuels par mois
  • soit un total d’environ 500 client·es à la fin de l’année

Avec ces chiffres, je pourrais me contenter d’estimer ce qui me semble le plus probable de pouvoir atteindre. Évidemment, 500 client·es sont plus faciles à atteindre que 800, mais est-ce que les 800 ne semblent pas tout aussi atteignables ?

Choix d’une tarification viable pour le service

En cantonnant ma réflexion aux éléments ci-dessus, j’aurais plutôt opté pour 2 € par mois mais il ne faut pas oublier que :

  • je bénéficierai d’aides importantes la première année, notamment une forte exonération de mes cotisations sociales qui s’établiront progressivement à 22 % de mon CA tant que je serai en micro-entreprise ;
  • je ne pourrai pas encore me payer convenablement cette première année et mes allocations chômage toucheront ensuite à leur fin ;
  • je serai assujetti à la TVA à partir de 33 200 € de CA, donc au-delà il faudra que je divise mes prix TTC par 1,2 pour correspondre à ce que je toucherai réellement.

J’ai donc fait une projection de mes résultats prévisionnels sur trois ans pour prendre en compte une hausse de mes cotisations et taxes, une augmentation de mon salaire jusqu’à 1 600 € par mois et la prise en compte de la TVA. Cela m’amène à viser environ 2 000 clients la troisième année avec un abonnement à 3 € TTC par mois. Ça tombe bien : ça correspond à la limite que je me fixais implicitement pour pouvoir gérer le support correctement sans être noyé sous les demandes. Si je fais un abonnement moins cher, il me faudra accueillir plus de monde pour pouvoir rentrer dans mes frais ; ce n’est pas ce que je souhaite.

Évidemment, cela me rassure car je peux me fixer des objectifs plus facilement atteignables. Si je suis confiant dans le fait qu’il y ait un minimum de demande, le marché que je vise dans un premier temps est déjà saturé par les personnes qui s’auto-hébergent ou utilisant déjà un service gratuit de flux RSS. Plus je viserai « bas » plus je serai donc en mesure d’atteindre mes objectifs mais tout cela reste pour moi un pari.

Enfin, ce prix ne prend pas en compte mon envie de transformer à terme la micro-entreprise en une autre structure capable d’embaucher pour pouvoir assurer la pérennité du service. J’ai le temps de voir venir d’ici là.


J’ai fait un certain nombre de raccourcis dans cet article et omis quelques détails de calcul. Si vous avez des questions ou des remarques, j’ai mis en place une page ou vous trouverez le moyen de me contacter.

retourner au carnet