6 semaines plus tard

Marien / le 19 septembre 2019

On est quasiment à un mois de mon article qui fixait quelques-uns de mes objectifs à court terme, voyons où j’en suis dès aujourd’hui.

D’un point de vue administratif, il me reste à déclarer la micro-entreprise et faire les démarches qui en découlent (ouverture d’un compte en banque, mutuelle, etc.). Je me suis tout de même renseigné auprès de la CCI pour obtenir toutes les informations qui me posaient problème, tel que le choix du domaine d’activité. Y’a plus qu’à, mais je ne l’ai pas encore fait pour la raison que je donne en fin d’article.

J’ai également rédigé et intégré les premières versions des mentions légales, CGU et CGV. Il y aura sans doute une seconde passe, mais j’ai déjà fait de mon mieux pour les rendre lisibles… ce qui avait la lourde implication de m’empêcher de recopier ce qui existe ailleurs (j’ai tout de même tiré des choses des CGU de Framasoft ainsi que de la charte des CHATONS). À terme j’aimerais bien placer ces documents sous une licence libre mais je ne sais pas si c’est pertinent.

D’un point de vue développement pour la communauté, j’ai fait un peu plus que ce que j’avais prévu en :

  • permettant de récupérer et valider des adresses email ;
  • ajoutant de la configuration pour lancer un environnement de développement facilement ;
  • permettant aux administrateurs de configurer les flux par défaut des nouveaux utilisateurs et utilisatrices ;
  • ajoutant la gestion des conditions générales d’utilisation.

L’ensemble de mes pull requests (i.e. des demandes d’améliorations) sont visibles sur GitHub. À cela s’ajoute le développement de l’extension propre à Flus, ainsi qu’un nouveau thème.

Tout est installé et configuré sur un serveur, il ne me reste quasiment plus qu’à ouvrir les inscriptions.

Le programme pour les prochains jours va toutefois être un silence complet de ma part. Je vais profiter de quelques semaines déconnectées en Bretagne, du 23 septembre au 23 octobre (environ). Un mois entier avant de commencer à ouvrir les portes, sans doute d’abord aux personnes qui ont eu la gentillesse de répondre à mon questionnaire en juin dernier, puis rapidement à tout le monde.

retourner au carnet