Pourquoi utiliser un agrégateur en ligne ?

Marien / le 15 janvier 2020

Depuis que j’ai commencé mon activité avec Flus (et même avant, lors de la publication de mon questionnaire), une remarque m’a été faite plusieurs fois : « Je ne comprends pas l’intérêt d’utiliser un agrégateur en ligne alors qu’on peut en avoir un directement sur son PC ». Je profite donc de cet article pour tenter d’y apporter une réponse, cela me servira de référence à l’avenir.

Tout d’abord je précise que je ne cherche aucunement à vous convaincre que les agrégateurs en ligne sont « meilleurs », bien au contraire. J’ai toujours milité pour que chacun et chacune trouve chaussure à son pied : si vous êtes comblé·e par Liferea ou QuiteRSS (deux agrégateurs populaires sur ordinateur), vous auriez tort de changer !

Le nœud de l’incompréhension se situe en fait dans un besoin que vous n’avez pas : si vous consultez vos flux d’information depuis un seul endroit (votre ordinateur) il y a des chances pour qu’un FreshRSS ne vous soit pas très utile. Toutefois, les usages se sont beaucoup déplacés sur mobile et il n’est pas rare de vouloir consulter des articles de presse dans les transports. On peut également vouloir lire 2 ou 3 articles au boulot, mais on n’a pas forcément envie, une fois rentré le soir, de refaire le tri dans ce qui a été lu en journée. C’est là l’avantage principal des agrégateurs en ligne : étant accessibles de n’importe où, vous gardez vos articles synchronisés quel que soit l’endroit d’où vous les consultez.

Un second avantage, moins évident car moins pressant et moins répandu, c’est la capacité à recevoir les nouveaux articles dès leur publication, grâce à WebSub. En effet, ce protocole requiert que votre agrégateur soit tout le temps accessible à une adresse publique en ligne. Je parlais d’ailleurs de WebSub dans mon récap’ de décembre.

Le dernier point qui me semble important est la possibilité de créer de nouveaux usages. Il est vrai que jusqu’à maintenant les agrégateurs en ligne se contentent globalement de reproduire ce qui existe déjà sur PC, mais cela ne signifie pas que l’on doive s’en contenter. Mes envies depuis longtemps sont de repenser les fonctionnalités que doivent avoir ce genre de plateformes, avec des choses qui tendent vers plus de social et de partage.

J’aurai tout le temps de revenir là-dessus dans les mois qui viennent.

Et Flus dans tout ça ? Il s’agit effectivement d’un agrégateur en ligne, mais qui plus est payant ! Il faut bien avouer que ça peut paraître farfelu puisqu’il existe déjà des alternatives gratuites. J’ai toutefois créé cette plateforme pour deux raisons :

  1. proposer une instance de référence pour FreshRSS, maintenue par l’un des mainteneurs principaux du logiciel, donc en principe très bien tenue ;
  2. me libérer du temps pour améliorer FreshRSS (et oui, puisque plus je fais de chiffre d’affaires et moins j’ai besoin de travailler à côté pour pouvoir me loger et me nourrir).

Les personnes qui voudraient utiliser un agrégateur en ligne, mais qui n’ont pas le temps ou les compétences d’en gérer un elles-mêmes, ont donc un service de qualité et de confiance à disposition. Et de mon côté, je dispose de tout le temps que je veux pour imaginer et développer le futur de FreshRSS.

Il me semble que tout ceci justifie amplement l’utilisation d’un agrégateur en ligne et, en l’occurrence, l’intérêt de Flus 😇.

retourner au carnet