Classer ses lectures

Marien / le 09 février 2021

Si vous maîtrisez un sujet particulier, il est probable que vous diffusiez les articles issus de votre veille sur vos réseaux sociaux. Problème : ces réseaux vous imposent leur approche temporelle. Les personnes qui tombent immédiatement sur votre partage pourront lire l’article, mais celles se connectant plus tard auront seulement accès à vos liens les plus récents. Elles iront rarement chercher vos partages datant d’il y a plusieurs jours.

Cet article est le dernier qui présente le cœur de la philosophie de Flus. Dans les deux précédents articles, j’ai présenté :

  • les signets qui vous aident à vous décharger de l’injonction à lire immédiatement ;
  • et le journal qui vous crée un espace de lecture qui vous laisse maitre‧sse de votre temps.

Nous allons maintenant voir comment les collections permettent d’organiser thématiquement votre veille et comment elles permettent aux personnes qui vous suivent de ne pas se voir imposer votre propre temporalité.

Ajouter un lien à une collection

La première chose à faire est de créer une collection. Rendez-vous dans l’onglet collections, puis cliquez sur « Créer une collection ». Une fenêtre s’ouvre pour vous demander un nom, une description et les thématiques associées (ce qui suggérera vos liens dans le journal des personnes concernées par ces thématiques). Vous pouvez choisir de rendre votre collection publique… ou non.

Fenêtre de création de collection, le formulaire est rempli avec une collection « Bouquins à lire »
Une collection se crée rapidement. Bouquins à lire, recettes de cuisine, articles traitant d’accessibilité Web ou des prochaines élections ; créez autant de collections que vous souhaitez.

Une fois cela fait, vous avez deux manières principales d’ajouter un lien à cette nouvelle collection.

La plus évidente consiste à cliquer sur « Ajouter un lien » lorsque vous vous trouvez dans une collection. La même fenêtre s’ouvre que lorsque vous souhaitiez ajouter un lien à vos signets. Si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous renvoie vers l’article qui en parle.

La deuxième méthode consiste à ajouter des liens depuis le journal. Il est très probable qu’au cours de vos lectures, un article qui vous est proposé dans le journal retienne votre attention. Pour le conserver, cliquez sur l’icône représentant les collections, puis sélectionnez la ou les collections dans lesquelles vous voulez placer le lien. Vous pouvez choisir d’ajouter un commentaire et de rendre le tout public afin que d’autres personnes puissent accéder à votre partage.

Vous pourrez modifier plus tard ces collections en cliquant à nouveau sur le bouton de collections du lien en question.

Capture d’écran de deux liens affichant « via vos signets » et « via » une collection.
Le bouton en forme de livres (en bas, deuxième en partant de la gauche) vous permet de sélectionner les collections d’un lien. Depuis le journal, ce bouton permet également de marquer l’article comme lu.

Découvrir et suivre des collections publiques

L’intérêt de rendre vos collections publiques est que les autres utilisateur‧ices de la plateforme peuvent y accéder. Pour vous faire une idée, rendez-vous dans l’onglet « Collections », puis « Découvrir plus de collections ». Vous voyez ici ce qu’ont partagé les autres personnes utilisant Flus.

En ouvrant une collection, vous verrez les liens (publics) de celle-ci. Si le contenu vous intéresse, vous pouvez décider de « suivre » la collection. Elle apparaîtra alors en bas de votre page « Collections » pour la retrouver plus facilement.

La page de découverte des collections publiques présentant 6 collections, dont une suivie
Les collections publiques peuvent être affichées en cliquant sur « voir », puis être suivies si vous trouvez le contenu intéressant. Il en existe déjà une centaine !

Suivre une collection permet également de se voir suggérer ses liens dans le journal. Celui-ci recherche tous les articles que vous n’avez pas encore lus et vous les propose, toujours en fonction de la contrainte de temps que vous lui indiquez. Ainsi, pas besoin d’être connecté‧e au moment où une personne partage un article pour être sur‧e de le voir dans votre journal.

Conclusion

Les collections ont un double intérêt : celui de vous aider à organiser votre veille, et celui de permettre à d’autres personnes de suivre vos partages.

D’un côté, vous retrouvez plus facilement les liens qui vous ont marqué, car ils ne se trouvent pas tous entremêlés dans un unique fil d’actualité. Les thématiques permettent d’affiner leur organisation.

De l’autre, les personnes qui sont intéressées par vos partages peuvent utiliser Flus à leur propre rythme, le journal n’étant pas soumis à votre temporalité. Il s’agit de la dernière barrière importante de Flus destinée à protéger votre attention en ligne.

retourner au carnet