Flus et FreshRSS

Marien / le 06 mai 2020

On m’a déjà posé la question plusieurs fois : la future version de Flus reposera-t-elle sur FreshRSS ? Pour rappel, FreshRSS est un agrégateur de flux RSS en ligne que j’avais commencé à développer alors que j’étais étudiant. C’est le service principal que je propose actuellement à l’adresse rss.flus.fr afin de me rémunérer. Si j’ai bien évidemment envisagé initialement que mon futur service (annoncé dans cet article) continue de reposer sur FreshRSS, j’ai peu à peu été amené à douter de la faisabilité.

Ainsi, le code de cette nouvelle plateforme sera écrit de zéro, et non pas basé sur celui de FreshRSS. J’ai longtemps cru que cela serait possible, mais j’en suis arrivé à la conclusion que cela me demanderait trop d’efforts. La base des fonctionnalités étant fondamentalement différente – l’agrégation de flux n’étant plus qu’une part relativement mineure du futur outil –, cela ne serait même pas forcément bénéfique à FreshRSS qui devrait emprunter dès lors une voie différente sous ma seule pression. En démarrant un nouveau projet, je m’offre énormément de libertés dans les choix techniques que je vais être amené à prendre, ce qui me permettra d’avancer plus vite. Cela sera aussi l’occasion de mettre en application toute l’expérience professionnelle que j’ai acquise ces dernières années.

Bien sûr, je m’étais engagé à contribuer à FreshRSS à travers mon activité et rassurez-vous, ce sera toujours le cas ! Premièrement, je ne fermerai pas le service actuel tant que quelqu’un·e l’utilisera1. Par conséquent je vais être amené à maintenir cette instance et donc continuer à travailler dessus ; j’y consacre pour le moment deux demi-journées par semaine. Deuxièmement, je ferai également en sorte que le code que je développe dans le cadre de Flus puisse être bénéfique aux deux projets autant que faire se peut. J’imagine assez aisément quelques briques qui pourraient être communes.

Il serait infiniment égoïste de ma part d’avoir bénéficié de ce projet – certes initié par moi-même – pour lancer mon activité, et de ne pas lui rendre la pareille. Flus et FreshRSS feront par ailleurs partie d’un même écosystème, et les améliorations faites sur l’un bénéficieront mécaniquement à l’autre, ne serait-ce que par un accroissement du nombre global d’utilisateurs et d’utilisatrices. Je précise également que Flus sera en mesure de générer des flux RSS à partir des listes thématiques, et probablement d’autres choses : tout cela pourra donc être lu naturellement depuis FreshRSS. Les deux seront complémentaires en s’adressant à des publics différents.

Le code du futur logiciel sera bien évidemment libre, sous la même licence AGPL 3, et utilisera le même langage principal, PHP. J’aurai l’occasion de revenir sur les technologies utilisées dans un prochain article.

Pour terminer, je rappelle que Flus est mon activité à plein temps et que je compte pouvoir en vivre. Vous pouvez en apprendre plus sur le futur service que je développe avec cet article et, si cela vous intéresse, vous pouvez soit prendre un abonnement sur Flus 1, soit participer à la cagnotte commune. Vous m’aiderez ainsi à m’assurer un revenu stable.


  1. Les nouvelles inscriptions pourront en revanche être bloquées à terme lorsque j’aurai ouvert la nouvelle plateforme. Cela n’est toutefois pas acté et ne se fera pas dans la précipitation. 

retourner au carnet